Les JMJ de nos lycéens

250 jeunes français ont participé aux JMJ avec Regnum Christi. Pour la plupart d’entre eux, c’étaient les premières Journées mondiales de la jeunesse. La semaine de préparation et le discours percutant du pape François ont permis aux participants de faire une expérience de Dieu, d’Église qui marquera leur vie. Voici les témoignages des lycéens.

Le 18 juillet, 51 lycéens sont partis avec Regnum Christi pour une semaine de préparation pour les JMJ, suivie par les JMJ de Cracovie 2016.

Pendant la semaine de préparation, que nous avons vécue en Slovaquie, nous avons travaillé sur la pensée de saint Jean-Paul II : qu’est-ce que ce géant du XXe siècle avait à nous dire sur le rôle de jeunes dans le monde d’aujourd’hui ?

Étape suivante : passer de la préparation aux JMJ. Pour arriver en Pologne, nous avons traversé les Tatras à pied, randonnée de deux jours à travers la chaîne de montagnes entre la Slovaquie et la terre de Jean-Paul II, avant d’arriver à la ville de Zakopane où nous avons été accueillis chaleureusement par le curé et les paroissiens.

Nous sommes partis vers Cracovie le lundi 26 juillet et avons vécu une semaine de fête, de rencontres, prière, et une expérience de l’Église universelle et de la miséricorde de Dieu.

Voici le témoignage de deux lycéens de Bordeaux qui se sont préparés aux JMJ avec l’aumônerie Regnum Christi des lycéens à la paroisse Sacré-Cœur !

Un moment marquant a été à la messe d’ouverture des JMJ le mardi 26 juillet. Quand le diacre nous a demandé d’échanger un signe de la paix, des personnes du monde entier se sont donné la paix du Christ. Je pense que cela incarne bien l'esprit des JMJ dont on a si souvent parlé. Même si l’on ne se connaît pas et que l’on ne parle la même langue, nous sommes tous des enfants de Dieu et en quelque sorte nous sommes devenus amis lors des JMJ.

L’événement le plus fort des JMJ a été l'arrivée du pape le jeudi 28 juillet. On pouvait constater dans la foule que même les militaires étaient émus de voir le pape avec des millions de jeunes venus du monde entier. Le Saint-Père est arrivé et après l’accueil par le cardinal Dziwisz, évêque de Cracovie, le pape François a dit quelques mots. Je voyais certains pleurer de joie de le voir et l’entendre.

Tundé Kokodé

Ce qui m'a le plus marqué pendant ces JMJ est l'esprit qui s'en dégageait, la joie et l'énergie que chaque participant montrait en toute circonstance… et ce malgré la fatigue. En effet à chaque fois qu'un groupe de jeunes rencontrait un groupe du même pays c'était la folie !

Une autre chose m'a beaucoup touchée : découvrir que nous venions tous pour la même cause, avec plus ou moins les mêmes idées et convictions malgré les différentes cultures et origines. Je suis très contente de toutes les rencontres que j'ai pu faire. Dans la vie de tous les jours on pense qu’on est seul dans notre foi mais à Cracovie nous étions près de 2,5 millions de jeunes croyants et cela m’a redonné confiance en notre jeunesse et notre monde.

Inès Chaize

Album photo : tous les groupes de jeunes de Regnum Christi France