Pour une vie plus simple - Réflexion sur la Toussaint

Par le Père Richard Greenslade, LC, administrateur de la paroisse Notre Dame de Boulogne.

Cette semaine nous célébrons la solennité de Notre Dame de Boulogne et celle de la Toussaint : deux occasions merveilleuses de contempler la réalité de la sainteté. Ainsi, nous pouvons en profiter pour trouver différentes manières de progresser sur ce chemin que Dieu nous appelle tous à emprunter.

Si nous regardons de près les différentes vies des saints et des saintes, nous pouvons identifier plusieurs traits qu’ils avaient tous en commun – un amour profond pour Dieu et pour leur prochain, l’humilité, le courage, la persévérance, etc. Parmi eux, je voulais souligner aujourd’hui, celui de la simplicité.
Dans le cas de la Vierge Marie nous voyons facilement comment cette vertu de la simplicité lui a permis d’accepter tout de suite l’annonce faite par l’ange Gabriel. Au fond de son cœur, elle n’avait d’autre désir que celui d’accomplir la volonté de Dieu ; ce qui implique, à la fois, un grand détachement de sa propre volonté et une grande confiance en Dieu. Comme dans chaque instant de sa vie, la Vierge Marie a su dire « oui » tout de suite. Il n’était jamais question de ne pas accepter ce que Dieu lui proposait : c’était un « oui » qu’elle a constamment renouvelé : dans les moments joyeux, comme dans les circonstances douloureuses.

Cette simplicité de cœur l’a mise à l’abri de toute sorte de calcul ultérieur – « Est-ce que je vais l’aimer ? Est-ce que je vais souffrir ? Pourquoi moi ? » Grâce à cette vertu, Marie pouvait prononcer son « fiat » (que ta volonté soit faite) sans hésitation, sans souci de se tromper, sans peur de l’avenir.
Nous souhaitons tous mener une vie plus simple. Par contre, nous pensons souvent que cela est associé à l’absence de problèmes, quand finalement tout se déroulera selon nos prévisions, selon notre goût. La bonne nouvelle est que ce jour arrivera. Bientôt, mais pas ici. Ce sera réservé au Ciel, quand notre cœur sera enfin purifié de toutes traces de péché. Là-haut, nous aurons tout selon notre goût ; parce qu’il sera toujours en accord avec la volonté de Dieu et celle de tout autre saint.

Entre temps, nous devons unir notre volonté, trop souvent faible et impure, à celle qui est la seule parfaite et limpide – celle de Dieu. La simplicité de cœur nous aide à ne pas vouloir autre chose qu’accomplir Sa volonté, comme le fit la Vierge Marie.
Le Christ, lui-même, a dit qu’il « n’est pas venu pour faire sa propre volonté, mais celle du Père ». Et dans la seule prière qu’il nous a laissée, Jésus nous invite à dire, en s’adressant au Père, « que Ta volonté soit faite, sur la Terre, comme au Ciel ».

Que la Vierge Marie intercède auprès de Dieu pour nous tous. Qu’elle obtienne pour chacun une grande simplicité de cœur, qui nous rendra encore plus disponible et désireux d’accomplir la volonté de notre Père Céleste.

Que tous les saints du Ciel nous aident à obtenir une plus grande confiance en Dieu et la persévérance dans le bien.

Bonne fête de Notre Dame de Boulogne !
Bonne fête de la Toussaint !