Témoignages des animateurs des camps d'été

Témoignage de Caroline Noat, diplômée BAFA

Animer un camp ECYD, c'est apporter aux jeunes de la joie, une joie que l'on reçoit chaque jour dans l'Eucharistie. L'animateur est dans une certaine mesure un exemple. Par son attitude, il partage les valeurs auxquelles il croit. Il s'agit de se montrer disponible pour chacun tout en menant le groupe dans sa globalité. Être animateur, c'est en réalité se faire instrument du Christ afin qu'à travers nous il puisse agir pour chacun.

Fr. Jean-Baptiste Ribes, légionnaire et diplômé BAFA

Pendant les camps, il y a plusieurs manières de former les jeunes. Il y a bien sûr les temps de prière et de formation mais aussi les temps de jeux et de sports. Grâce aux jeux, on peut leur apporter beaucoup de valeurs comme l’esprit d’équipe, le courage ou la persévérance. L’avantage de l’animation, c’est de pouvoir transmettre ces valeurs de façon plus ludique. On pourrait résumer cela avec cette phrase : « former en amusant et en s’amusant ».

Marguerite-Marie Desclèves, diplômée BAFA

Le thème du camp de cette année sera le chapelet. L’esprit NET est celui des Amis de Jésus et nous tenterons de transmettre au mieux cette amitié aux enfants qui nous accompagneront dans cette aventure. Pour transmettre cet amour de Jésus et du chapelet, nous mettons en place de nombreuses activités ludiques, manuelles et spirituelles autour de ce thème. Ils profiteront de moments calmes pendant lesquels nous leur expliquerons ces mystères avant de les inviter à les vivre à travers des activités manuelles, des jeux, grands jeux et veillées dans le courant de la journée. Par exemple, nous travaillerons ensemble sur la mise en place de saynètes que les enfants réaliseront avec l’aide de l’animateur sur les différents mystères du chapelet et qu’ils présenteront aux autres, le tout dans une atmosphère paisible. Marguerite-Marie Desclèves

Sarah Cleary, consacrée et diplômée BAFA

La foi, en plus d’être une grâce, est à la fois un contenu et une expérience. Les animations dans un camp sont des occasions pour transmettre une certaine expérience de foi… Pour moi, l’enjeu des animations pendant un camp ECyD est d’assurer l’unité entre le thème du camp et les animations. Mon rôle en tant que BAFA et consacrée n’est pas forcément de gérer l’animation de A à Z, mais d’apprendre l’art de l’animation par l’expérience de nos jeunes animateurs (souvent plus doués que moi !) et de créer ce lien entre eux et l’esprit du camp.