Témoignages des directeurs de camps

Père Raymond Jubinville, LC
« Puisque les adolescents ont des questions essentielles qui peuvent influencer le reste de leur vie, nous favorisons dans nos camps une ambiance de respect mutuel et d'ouverture d'esprit dans laquelle les adolescents peuvent parler aisément de ces thèmes. Chaque jour nous leur offrons un temps concret pour aborder une question qui touche leur vie, en expliquant de manière claire et accessible les réponses que donne l'Eglise catholique. Les dialogues qui en résultent sont très enrichissants et permettent aux adolescents d'acquérir, peu à peu, une maturité de pensée qui les aidera à prendre de bonnes décisions dans leur vie. »

Joëlle Da Col
« L'aspect pédagogique le plus important à mettre en place dans un camp c'est la bonne ambiance, faite de joie, d'amitié et d'attention à chacun. C´est ce qui caractérise les camps de Regnum Christi. Il fait bon vivre auprès du Seigneur et tous nos discours, tous nos temps de formation ne porteront du fruit que s'il fait bon vivre dans nos camps. »

Olivier Macé
« Responsabiliser l’enfant afin qu’il puisse librement faire ses propres choix (Foi, valeurs, avenir...) et donc avoir de réelles convictions afin de se construire. Cela se fait peu à peu et c’est à l’adolescence que le déclic doit se faire. Comment y arriver? Montrer l’exemple, faire confiance à l’enfant, lui donner des responsabilités adaptées et surtout vouloir faire grandir l’autre tout en respectant sa différence. »

Emanuelle Pastore (consacrée de Regnum Christi)
« Un aspect qui me semble nécessaire pour que nos adolescents puissent acquérir une plus grande confiance en eux-mêmes, c’est qu’ils se trouvent dans une ambiance d’ouverture à l’autre et d’amitié sincère , où ils peuvent tout simplement « être eux-mêmes », sans craindre le jugement des autres. Mon expérience est qu’un tel esprit d’ouverture et de confiance n’est possible que si l’équipe des animateurs le vivent d’abord entre eux. Lorsque la charité règne, alors le jeune peut grandir humainement et spirituellement. »

Père Xavier Carné, LC
« En tant que BAFD, directeur de camp, je suis très soucieux de la sécurité physique et morale des enfants, et je veille personnellement à ce que toutes les activités proposées dans mes séjours soient bien encadrées et organisées; et en tant que prêtre, je propose aux jeunes une ambiance saine, amicale et formatrice, dans laquelle ils puissent s’épanouir humainement et spirituellement, dans la joie et le bonheur de découvrir et faire grandir la foi en Jésus-Christ. »

Chantal de Baillenx(consacrée de Regnum Christi)
« Pour moi, la confiance et même l’amitié entre le jeune et l’adulte est essentielle. Une fois la confiance établie, le message passe facilement, et le jeune accepte, et je dirais même apprécie que l’adulte lui exige - avec douceur - de sortir à la lumière le meilleur de lui-même: cet aspect de sa personnalité que le jeune ne connaît pas toujours. Le moyen ? Commencer un camp, une relation enfant-adulte sans aucun préjugé ! En l’aimant tel qu’il est a priori ! Et en m’émerveillant de tout ce que je vais découvrir de lui. »

Père Chad Everts, LC
« Pour moi, un aspect pédagogique très important est la formation et le suivi de l’équipe des animateurs. La réussite d’un camp ou d’une activité dépend en très grande partie des animateurs: de la formation qu’ils ont reçue et des expériences vécues. Ils ont entre les mains une des responsabilités les plus importantes pendant le camp: la formation et la direction des plus jeunes. »