Volontaire Regnum Christi en Terre Sainte

Marie, originaire de Poitiers, passe actuellement une année en Terre Sainte, en tant que volontaire Regnum Christi. Elle partage avec nous son expérience sur le site du Magdala Center, situé au bord du lac de Tibériade.

Marie, quelle est votre expérience des premiers mois en tant que volontaire sur le site de Magdala ?

Mon expérience au début fut assez fatigante car je devais parler espagnol et en plus apprendre les différents travaux que nous effectuons sur le site. Mais cela en vaut la peine car maintenant je parle presque couramment espagnol et je suis très bien intégrée au groupe, qui m'apprend au fil des jours de nombreuses choses sur ma personnalité ; il y a une vraie ambiance de famille.

 

Comment se déroule une journée type ?

Nous quittons Tibériade, où nous logeons, pour Magdala à 7h15 pour la prière de 7h30. Ensuite, petite réunion du matin et nous nous rendons ensuite à nos tâches respectives jusqu'à l'heure de la messe à 12h45. Je m’occupe par exemple du nettoyage et de l’entretien de l'église et des chapelles et je prépare les différentes messes. Je tiens également le magasin de vente de café et je confectionne aussi une fois par semaine de la pâtisserie pour ce magasin. Puis le déjeuner est à 13h15. Nous reprenons ensuite le travail jusqu'à 18h, heure à laquelle nous revenons à la maison. Temps libre jusqu'à 20h, dîner, puis à nouveau temps libre. Les mardis sont des journées culturelles : témoignages, apprentissages divers (couture, par exemple).

 

Quels endroit avez-vous déjà pu visiter et quelles ont été vos impressions ?

Nous visitons vraiment de nombreux lieux mais l'endroit que je préfère en Israël est Jérusalem. Pour moi il y a quelque chose dans cette ville que je ne saurais décrire, il faut y être, c'est une ambiance particulière mais qui me porte à la prière, aller au Saint-Sépulcre est pour moi un cadeau chaque fois que nous nous y rendons. Je connais le chemin par cœur et je suis toujours en recherche de quelque chose quand je marche dans les rues. J'aime vraiment cet endroit.

 

À Jérusalem et Magdala vivent des communautés de Regnum Christi ; si vous avez eu l'occasion d'y participer, en quoi l'expérience de leurs activités diffère-t-elle de celles de France ?

Les missions des consacrées et des pères légionnaires ici sont vraiment différentes : ils sont, entre autres, guides de pèlerins, ils ont étudié pour avoir le titre de guide, ici c'est important !

À Magdala par exemple les consacrées accueillent les touristes, leur présentent le site, il n'y a pas d'aumônerie ou de camp de vacances.

En revanche il y a un père et une consacrée plus présents pour nous, volontaires, pour parler, nous accompagner dans nos différents travaux et aussi lors de nos visites. Avoir un accompagnement spirituel est très important pour moi.

 

Que diriez-vous à des jeunes qui seraient tentés de faire l'expérience d'une année de volontariat Regnum Christi ?

Pour ceux qui voudraient partir, je dirais : allez-y, foncez ! C'est une expérience inoubliable ; bien sûr ce n'est pas de tout repos mais cela en vaut la peine, j'apprends tous les jours de nouvelles choses et je suis vraiment heureuse d'être ici.

 

Pour en savoir plus

 

Pour plus d'informations sur les programmes de volontariat dans différents pays du monde avec Regnum Christi, contactez-nous !

 

Découvrez les nouvelles du Magdala Center sur son site internet !
Retrouvez tous nos articles sur le Magdala Center en cliquant ici.