« Celui qui entend la Parole et la comprend porte du fruit »

ven 24/07/2015
Fête du jour: 
Saint Charbel Makhlouf, prêtre

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
18
Verset de fin: 
23
Evangile: 

Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.
Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt.
Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »

Prière: 

Seigneur, ouvre mon intelligence, mon esprit et mon cœur, pour que je sache répondre à ce que tu me demandes là où tu m’as placé. Ce monde a besoin de toi tous les jours et dans tous les domaines.

Demande: 
Seigneur, rends-moi disponible pour soulager par l’action ou par la prière, ceux qui ont soif de toi.
Points de réflexion: 

1. « Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur ». Tu veux que je réfléchisse sur ma disponibilité, mon écoute et la mise en pratique de ce que j’ai entendu et reçu. Est-ce que je t’écoute un peu par habitude, pas très convaincu et distrait par mille autres petits soucis sans importance mais qui tiennent une grande place dans mon imagination. La graine tombe-t-elle sur le bord du chemin, là où les gens passent sans faire attention, là où elle est picorée par les oiseaux ? Tombe-t-elle sur un terrain où elle ne pourra pas prendre racine, ainsi, lorsque j’aurai besoin de réconfort, quand je me sentirai seul, abattu, sans force, isolé et délaissé, ou même soumis à une épreuve imprévue, je ne pourrais pas m’appuyer sur ta parole, elle ne me sera d’aucun secours. S’il te plaît, Seigneur, à ce moment-là, accorde-moi la grâce de ne pas te demander ce que je t’ai fait et de ne pas t’accuser de me laisser seul.

2. « Quand quelqu’un entend la parole sans la comprendre ». Là, le terrain est libre pour les tentations, les réponses sans conviction, la tiédeur, le repli sur soi et les fausses excuses. Un vague regret pourra, peut-être, ponctuer la pauvreté de ma récolte mais la semence est tombée dans les ronces, elle est tombée là où elle ne pouvait pas porter de fruit, les questions sans beaucoup d’intérêt, les occupations sans suite et sans but, le temps gaspillé et perdu, l’inorganisation et la superficialité, et ta parole est restée sans suite : elle ne portera pas de fruit parce qu’elle ne m’intéressait pas.
Alors là, le Mauvais sera très content : sans se donner de peine, il aura remporté la victoire du « laisser faire, laisser aller », la victoire du relativisme sans effort.

3. « Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre ». Mais, Seigneur, la « bonne terre » c’est un terrain bien préparé par l’Esprit qui l’aura irrigué de ses dons, don de force pour résister à l’adversité, au découragement, don d’intelligence des choses de Dieu, don de sagesse pour les décisions à prendre et à maintenir, l’esprit de conseil et de prudence, le tout bien gouverné par la crainte et l’esprit de piété.
Aujourd’hui, Seigneur, l’actualité quotidienne nous parle de populations qui vivent dans le dénuement, qui luttent pour rester dignes, dont la foi est attaquée. Et, Seigneur, tu nous demandes de vivre en apportant ta joie, ta force et ta vérité là où les valeurs n’ont plus rien de commun avec celles que tu nous as enseignées depuis toujours. Seigneur, qu’au moins je sache rendre grâce pour cette sainteté cachée, que je sache te prier pour que leurs efforts ne se perdent pas, pour que leur détresse et leurs besoins et aussi leurs convictions morales et éthiques soient entendus et respectés.

Dialogue: 
Aujourd’hui encore, Seigneur, tu m’invites à regarder non pas la graine que tu sèmes, mais le terrain dans lequel tu la sèmes. Est-il bien préparé et disponible ? Est-il porteur d’espérance ou, au contraire, n’est-il qu’un sol pierreux et désertique ?
Résolution: 
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit. Ne me reprends pas ton esprit Saint ! Seigneur, accorde-moi la grâce de te répondre en vérité, parce que je sais que tu m’aideras à changer ce qui ne va pas.