Consignes de mission : ceux qui refusent et ceux qui écoutent

ven 04/10/2013
Fête du jour: 
Saint François d'Assise

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
13
Verset de fin: 
16
Evangile: 

En parlant aux soixante-douze disciples, Jésus disait :
« Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que les gens y auraient pris le vêtement de deuil, et se seraient assis dans la cendre en signe de pénitence. En tout cas, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous lors du Jugement. Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu'au ciel ? Non, tu descendras jusqu'au séjour des morts !

Celui qui vous écoute m'écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé. »

Prière: 

Seigneur, merci d’être là, près de moi. Merci de venir à ma rencontre. Je veux ouvrir mon âme pour me mettre à ton écoute, je veux t’ouvrir mon cœur pour que tu le transformes.

Demande: 
Une rencontre intérieure avec Jésus.
Points de réflexion: 

1. Au cours de sa prédication, Jésus fit de nombreux miracles, prêcha devant des foules nombreuses, et plusieurs personnes le suivirent de plus près ; mais il rencontra aussi beaucoup d’opposition. Dans ce passage, où Jésus compare les villes juives de Galilée avec les villes païennes voisines, nous pouvons en distinguer deux raisons. La première est une sorte d’orgueil spirituel, que Jésus trouva surtout chez les pharisiens. Ils suivaient à la lettre toutes les prescriptions religieuses, et pensaient, par cela, devenir parfaits, sans se soucier de convertir leur cœur. En fait ils ne comptaient plus sur Dieu pour les sauver, mais sur leurs propres mérites. Et quand Jésus dénonce leurs péchés, ils refusent de les reconnaître et de se convertir.

2. La seconde raison que nous pouvons discerner vient de cette prophétie particulièrement dure sur Capharnaüm. Jésus avait fait de cette ville, au bord du lac, le lieu où il se retrouvait souvent avec ses disciples. Tandis que dans les villes de Tyr et de Sidon, il n’y est sans doute jamais allé. On pourrait croire que la présence de Jésus devrait être un signe d’une grande bénédiction, or il se trouve que c’est le contraire qui se passe. Cette ville, qui a eu l’honneur de recevoir de nombreuses fois la visite de Jésus, descendra jusqu’au séjour des morts.

3. Sachons écouter ce que dit Jésus dans ce passage. Nous aussi, nous pouvons croire que parce que nous respectons quelques règles morales et que nous allons à la messe le dimanche, nous sommes parfaits, alors que notre cœur est vide d’amour et que nous sommes durs avec notre prochain. Et nous aussi nous pouvons croire , parce que nous connaissons Jésus, parce que nous faisons partie de l’Eglise, nous n’avons plus rien à faire. Certes l’Église est le sacrement du salut, et connaître Jésus est un don incomparable. Mais cette connaissance, si elle ne reste qu’extérieure, peut rester vide, comme à Capharnaüm. C’est à l’intérieur de notre cœur, de notre âme, que Jésus veut venir habiter.

Dialogue: 
Seigneur, il y a tellement de distractions dans notre monde, tellement de choses à faire, qu’il est difficile de prendre du temps pour vraiment te connaître. Pourtant c’est ce dont j’ai le plus besoin. Je veux mieux te connaître Jésus. Aide-moi à prendre le temps nécessaire pour être avec toi, pour vraiment te connaître.
Résolution: 
Avoir chaque jour un petit temps de prière personnelle en silence, pour mieux connaître Jésus et le laisser rentrer dans mon cœur.