Conspiration contre Jésus

ven 23/03/2012
Fête du jour: 
S. Turibio de Mogrovejo, évêque

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
2
Verset de fin: 
30
Evangile: 

Lorsque les frères de Jésus furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.

La semaine de la fête était déjà à moitié passée quand Jésus monta au Temple et se mit à enseigner.
Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N'est-ce pas lui qu'on cherche à faire mourir ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Les chefs du peuple auraient-ils vraiment reconnu que c'est lui le Messie ? Mais lui, nous savons d'où il est. Or, lorsque le Messie viendra, personne ne saura d'où il est. »
Jésus, qui enseignait dans le Temple, s'écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d'où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m'a envoyé dit la vérité, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d'auprès de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. »

On cherchait à l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n'était pas encore venue.

Prière: 

Seigneur, donne moi de te tourner vers Toi, de Te choisir et de me décider à Te suivre.

Demande: 
Décision de suivre Jésus dans le temps qu’il me donne aujourd’hui en cherchant la Volonté du Père.
Points de réflexion: 

1. Jésus, l’envoyé du Père est la lumière. Les siens ne le reconnaissent pas. « Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. Il est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu » (Jn 1,9-11). Ses apôtres ne le comprennent pas, les habitants de Jérusalem attendent un autre Messie, les pharisiens cherchent à l’arrêter et à le faire mourir. On ne s’attend pas à un Messie comme ça. Qui est Jésus ? Qui est Jésus pour moi ? Quelle place est-ce que je Lui donne dans ma vie ? Dieu se fait petit, tout petit, Il frappe à ma porte sans cesse mais il me laisse libre d’ouvrir ou non, de Le recevoir ou non. Aujourd’hui est un jour de conversion, je peux me tourner vers Dieu, Le choisir et me décider à Le suivre.

2. Jésus, envoyé par le Père, suit sa mission de Messie jusqu’au bout. Il monte à Jérusalem. Il se rapproche de sa Passion. Ce chemin a dû être dur pour lui. Il savait ce qui l’attendait. Il est bien conscient que même les siens ne l’ont pas reconnu. Il connaissait tout ce qui allait Lui arriver, souffrances physiques et morales. Comme ses pas ont dû être pesants sur ce chemin ! En montant à Jérusalem on peut imaginer sa prière. Prière d’abandon entre les mains du Père. Prière pour trouver la force. Prière pour les siens. Prière pour tous les hommes, ses frères. En ces jours de carême, mettons-nous en prière avec Jésus en regardant le Père. Restons tout près de Lui, son heure arrive.

3. L’heure de Jésus. « L’heure de passer de ce monde au Père » (Jn 13,1). Heure de l’amour poussé jusqu’au bout. Le Seigneur va à sa mort librement. C’est le moment de sa passion, de sa mort et de sa gloire. C’est l’achèvement du plan sauveur de Dieu. Toute la vie de Jésus est dirigée vers ce but. Il accepte si bien la volonté du Père qu’il l’appelle même « mon heure ».

Dialogue: 
Notre Dame, mère de Jésus, toi qui as répondu au Seigneur « qu’il me soit fait selon ta parole », prends-nous par la main pour suivre ton fils sur le chemin marqué par le Père, chemin qui paraît terminer par l’échec cuisant de la croix mais par laquelle on entre dans la Vie.
Résolution: 
Accepter quelque chose qui me coûte aujourd’hui, m’en servir pour accompagner le Christ sur son chemin vers Jérusalem. Et le vivre à l’exemple de Jésus en levant les yeux (et le cœur) vers le Père.