Emmanuel

Date: 
Jeudi 17 décembre 2009
Evangile: 

Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham : Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David. David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone. Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel ; Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ (ou Messie). Le nombre total des générations est donc : quatorze d’Abraham jusqu’à David, quatorze de David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze de l’exil à Babylone jusqu’au Christ.

Méditation: 

Prière d’introduction Père, créateur et rédempteur de l’humanité, tu l’ordonnas et ton Verbe s’est fait homme, né de la Vierge Marie. Puissions-nous partager la divinité du Christ qui s’est abaissé jusqu’à prendre notre nature humaine. Nous te le demandons par Jésus-Christ notre Seigneur.

Demande Marie, approfondis mon amour pour ton fils Jésus.

Points de réflexion

1. La généalogie de Jésus-Christ. Au commencement, Dieu tira l’homme de la terre et lui insuffla la vie et maintenant, cette « glaise » d’humanité, il la déifie : « Et le Verbe s’est fait chair et Il a habité parmi nous. » (Jean 1,14) Origène nous dit : « L’homme ne pouvait pas être sauvé dans sa totalité si le Christ ne revêtait pas l’homme dans sa totalité. » Saint Matthieu prend soin de dire clairement que Jésus partagea entièrement notre humanité et notre histoire humaine. Il nous dit en même temps que Joseph n’a pas engendré Jésus, que Jésus est le seul dans sa généalogie à ne pas avoir été engendré de façon habituelle. Puisque le Christ a pleinement revêtu notre humanité, saint Paul nous rappelle que nous sommes appelés à nous conformer à l’image du Fils (Romains 8,29).

2. Joseph, l’époux de Marie. De quelle manière délicate Dieu proclame la grandeur de Marie ! Trois femmes de l’Ancien Testament font partie de la généalogie, l’une d’elles fait allusion à Bethsabée. Toutes sont nommées comme étant « .. mère de... » Mais Joseph est mentionné comme étant l’époux de Marie, donnant ainsi une importance particulière à la dignité de Marie. Elle est le réceptacle d’une élection divine et Matthieu nous le révèle en des termes très simples. Nous comprenons alors le fondement de la grandeur de Joseph car c’est à lui que Jésus et Marie ont été confiés. Cette famille est édifiée sur l’amour et l’humilité.

3. Marie de laquelle est né Jésus que l’on appelle Christ. L’Enfant-Dieu est né de Marie. Arrêtons-nous un instant pour méditer cette vérité. Ceci nous conduit à un autre mystère. Comme prêtre, Jésus se fait chair chaque jour dans mes mains et je supplie le Seigneur de ne pas me laisser recevoir ce don inconsidérément. La splendeur de cette vérité révèle l’ineffable dignité du prêtre, car c’est Dieu lui-même qui choisit de venir au monde chaque jour par les mains du prêtre. Jésus, qu’on appelle Messie, né de la Vierge Marie, vient à nous quotidiennement dans l’Eucharistie. Y a-t-il quelque chose dans ma vie que cet amour sans bornes soit vraiment incapable de supporter et de guérir ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, je crois que tu es vraiment Dieu et vraiment homme. Je crois que tu es présent parmi nous dans l’Eucharistie. Fais, je te le demande, que soutenu par ces vérités, ma foi, mon espérance, ma charité et mes prières s’approfondissent sans cesse. Mère très pure, rends mon coeur semblable à celui de Jésus.

Résolution Aujourd’hui, je prendrai le temps pour faire une visite au Seigneur présent dans l’Eucharistie.

Chapitre d'évangile:

Verset de début: 
1
Verset de fin: 
17