Fidélité des Douze et confession de foi de Pierre.

sam 20/04/2013
Fête du jour: 
de la férie, Bienheureuse Odette

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
60
Verset de fin: 
69
Evangile: 

Jésus avait dit dans la synagogue de Capharnaüm : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. » Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, s'écrièrent : « Ce qu'il dit là est intolérable, on ne peut pas continuer à l'écouter ! »
Jésus connaissait par lui-même ces récriminations des disciples. Il leur dit : « Cela vous heurte ? Et quand vous verrez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant ?...
C'est l'esprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. » Jésus savait en effet depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas, et celui qui le livrerait.
Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. »
À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s'en allèrent et cessèrent de marcher avec lui.
Alors Jésus dit aux Douze : « Voulez-vous partir, vous aussi ? »
Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, vers qui pourrions-nous aller ? Tu as les paroles de la vie éternelle.Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint, le Saint de Dieu. »

Prière: 

Jésus, je veux passer ce moment avec Toi, pour grandir dans mon amour pour Toi, et vouloir, chaque fois plus, suivre Ta voie.

Demande: 
Aujourd’hui, Seigneur, à l’exemple de Tes apôtres, je Te demande la grâce de rester fidèle, même quand suivre Ta parole devient vraiment difficile.
Points de réflexion: 

1. Les paroles du Seigneur peuvent être dures. L’Évangile d’aujourd’hui nous présente le refus d’un grand nombre de disciples, qui trouvent les paroles du Christ trop dures. Le Seigneur leur reproche leur manque de foi. En effet, notre faiblesse à suivre la voie du Seigneur se fonde souvent dans un manque de foi en Lui.

2. Le Seigneur n’oblige personne à rester. Le Seigneur ne change pas d’avis devant le refus, Il ne cherche pas à rendre la chose plus facile, Il ne se met pas à marchander. Jésus proclame la vérité, et qui veut la suivre sera le bienvenu, et Il l’aidera. C’est à chacun de décider librement si l’on veut suivre le chemin du Christ, ou si, le trouvant trop difficile, on préfère suivre sa propre voie.

3. Après le départ d’un grand nombre de ses disciples, le Seigneur se tourne vers ses apôtres et leur demande si eux aussi vont le laisser… il semble que la réponse de Pierre résonne encore : Vers qui irions-nous ? St Pierre avait vu juste : souvent il est facile de dire que ce que le Seigneur nous demande est trop difficile, mais est-ce qu'abandonner ses chemins rend la chose vraiment meilleure ? Pour cela, ce passage de l’évangile doit nous encourager à suivre le Christ, sachant que si la voie risque d’être dure, elle en vaut la peine et que le Seigneur est là, à nos côtés.

Dialogue: 
Jésus, bien souvent je n’ai plus le courage de suivre Ta voie, qui est bien difficile, et je suis tenté de suivre la route large et spacieuse qui porte à la perdition. J’ai cependant confiance que Tu es là, à mes côtés, et tel le bon pasteur Tu ne laisseras pas ta brebis s’égarer. Merci pour ce moment de prière.
Résolution: 
Aujourd’hui, si je me trouve devant un moment difficile ou une tentation, demander tout simplement à Jésus un petit coup de main, pour continuer à avancer sur sa route.