Grâce à Joseph, Jésus sera reconnu comme fils de David

lun 19/03/2012
Fête du jour: 
Saint Joseph, époux de la Vierge Marie

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
16
Verset de fin: 
21
Evangile: 

Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l'on appelle Christ (ou Messie).

Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint.
Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit.

Prière: 

Dieu, donne au roi Tes pouvoirs, à ce fils de roi Ta justice. Qu'il gouverne Ton peuple avec justice, qu'il fasse droit aux malheureux ! (Psaume 71). Seigneur, Tu nous montres en saint Joseph un exemple lumineux de justice. Loué sois-Tu dans les oeuvres de Tes saints !

Demande: 
Seigneur Jésus Christ, aide-moi à fonder ma vie sur la foi. Que tout ce que je choisis soit inspiré par la justice et la vérité et qu'ainsi je contribue à la paix et à la charité et que je porte du fruit.
Points de réflexion: 

1. Joseph, l'homme juste. L'Evangile caractérise Joseph comme un homme juste. Sur quoi sa justice est-elle fondée? Quel chemin de justice nous enseigne-t-il par son exemple?
Tout d'abord, nous savons que Joseph était un homme du travail, artisan travaillant le bois (c'est à dire les bâtisses), entrepreneur. Cet engagement, cet effort, tout en lui donnant un sens de la vie tel que Dieu l'a conçue, un sens de la réalité, laissait son coeur et son âme ouverts pour le transcendant. Nous trouvons en Joseph un homme profondément religieux. C'est justement cet effort personnel qui donne un sens à l'humain, avec ses qualités et ses limites, toujours en quête du divin.
Ensuite nous contemplons en Joseph un modèle de foi. Il fonde la bâtisse de sa vie sur le rocher de la foi. La foi est le récepteur de la justice qu'il reçoit de Dieu. Il est juste en vertu de sa foi en Dieu. Lui que l'on pourrait qualifier (ou disqualifier) de rêveur, d'idéaliste, irresponsable, rentre dans l'histoire comme celui qui a su accomplir sa mission dans les situations les plus adverses.
Et cette justice aura eu un fruit, comme il l'a en toute vie: le discernement. Seulement qui est juste, qui fonde sa vie sur la foi, peut discerner avec plus d'objectivité la voie (ou la voix) à suivre.

2. Epoux de Marie. L'Ecriture nous montre que Dieu a son projet: ses plans ne dépendent pas de l'initiative des hommes; ce n'est pas à nous de construire à Dieu son temple. Cependant, Dieu a besoin d'hommes et de femmes qui accueillent son plan, qui y croient et s'y investissent: Marie, par son oui inconditionnel, accepte le plan de Dieu sans savoir où cela va la mener. Ainsi elle permet à Jésus d'être le descendant de David selon la chair. Joseph est justement l'époux qu'il lui fallait, car lui aussi a su accepter le plan de Dieu sans avoir besoin de vérifier, sans le faire passer par le crible de la pensée critique: ce plan n'est pas court-circuité par une stratégie qui recherche l'efficacité dans la réalisation. Ainsi il aura donné à Jésus la descendance légale de la maison de David. En Joseph, c'est entièrement Dieu qui agit, se servant de ses qualités personnelles, en tant qu'homme et père de famille, de ses compétences professionnelles, mais surtout de sa patience et de sa foi, de son espérance contre toute espérance (cf. Romains 4, 18).

3. Joseph bâtisseur du plan de Dieu. Lorsqu'on réfléchit sur le rôle de Saint Joseph dans l'Evangile, on voit qu'il n'est ni le modèle de l'homme nouveau, le nouvel Adam, ni le précurseur de celui-ci, ni prophète comme l'a été, le dernier, Jean le Baptiste. Joseph a plutôt le privilège d'exécuter une partie du plan de Dieu et d'en être un des piliers, grâce à la stabilité intérieure et spirituelle de sa vie.
Cette stabilité de vie en l'esprit est un don de Dieu, dont les desseins sont plus stables que les cieux. Y a-t-il quelque chose de plus stable que le rocher? Forcément, puisque n'importe quel tremblement de terre peut le bouger ou bien l'eau peut le creuser au long des siècles. Alors, voyons la stabilité du soleil, des astres ("les cieux"). Mais eux aussi ne sont que des créatures. Rien n'est plus stable que la fidélité de Dieu. Qui construit sur lui, sur sa promesse, est sûr de voir s'accomplir de grandes oeuvres. Et c'est ce qu'a fait Joseph. Faisons-en donc autant, et nous en verrons les fruits.

Dialogue: 
Jésus, je crois en toi, en Ta présence dans ma vie, en Ta sagesse présente dans le monde. Aide-moi à participer, en bon chrétien aspirant à la sainteté, à l'édification d'une civilisation de justice, de paix et d'amour universel.
Résolution: 
Je vais chercher à accomplir les tâches de ce jour avec amour et sens des détails.