Jésus, rejeté par les pharisiens, est admiré par la foule dont il soulage la misère

mar 09/07/2013
Fête du jour: 
Saint Augustin Zhao Rong, prêtre, et ses compagnons, martyrs

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
32
Verset de fin: 
38
Evangile: 

On présenta à Jésus un possédé qui était muet.
Lorsque le démon eut été expulsé, le muet se mit à parler. La foule fut dans l'admiration, et elle disait : « Jamais rien de pareil ne s'est vu en Israël ! »
Mais les pharisiens disaient : « C'est par le chef des démons qu'il expulse les démons. »

Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.
Voyant les foules, il eut pitié d'elles parce qu'elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger.
Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. »

Prière: 

Mets ta foi dans le Seigneur, et consacre-lui ce moment de prière avec la plus grande disponibilité d’âme, de cœur et de forces.

Demande: 
Seigneur montre-nous ce que tu attends de nous aujourd’hui. En union à tous ceux qui liront aujourd’hui ce passage de l’Évangile, demandons la grâce de répondre, non pas comme les foules ou les pharisiens mais en disciples de Jésus.
Points de réflexion: 

1. Dans cet Évangile, Jésus va montrer encore une fois son autorité. Un possédé, muet, est délivré. Mais quelle est la réaction face à cette révélation ? D’un côté on a les foules, qui sont dans l’admiration. Elles ne le reconnaissent pas comme l’envoyé de Dieu, mais elles sont quand même impressionnées « Jamais rien de pareil ne s’est vu en Israël ! ». Les pharisiens de leur côté, eux qui sont l’institution enseignante, disent que c’est par l’autorité du démon que Jésus fait cela. Ceci est grave. Eux, qui conduisent les foules, n’aident pas à reconnaître la puissance spirituelle de Jésus.

2. Mais Jésus ne s’arrête pas à cause de ceci. Il continue d’enseigner, suivi de ses apôtres. Quelle est donc l’attitude de l’apôtre de Jésus? et qui pourrait être aussi la nôtre dans notre chemin de foi ?
D’une part c’est Jésus lui-même qui nous dit comment réagir par rapport à lui, à sa venue, à son enseignement. Il nous demande de prier. Prier pour que l’homme blessé par le mal ait la guérison. Prier pour qu’il y ait plus d’ouvriers du bien, à l’image de Jésus.
Nous ne connaissons pas la réaction exacte des disciples, mais ce que nous savons, c’est qu’ils suivent Jésus, qu’ils écoutent sa parole, et le reconnaissent donc comme pasteur.

Dialogue: 
Seigneur Jésus, depuis là où je me trouve dans mon chemin de foi, je veux, moi aussi, te choisir, et mettre ma foi en toi, Seigneur. Je ne veux pas adorer d’autres dieux, je sais que c’est toi qui délivres, que c’est toi le bon Pasteur.
Résolution: 
Faire une pause dans la journée, pour me remettre, à nouveau, à la suite de Jésus.