L’amour plus fort que tout

lun 04/06/2012
Fête du jour: 
Sainte Clotilde

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
1
Verset de fin: 
12
Evangile: 

Jésus se mit à parler en paraboles aux chefs des prêtres, aux scribes et aux anciens : « Un homme planta une vigne, il l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage.
Le moment venu, il envoya son serviteur auprès des vignerons pour se faire remettre par ceux-ci ce qui lui revenait du produit de la vigne. Mais les vignerons se saisirent du serviteur, le frappèrent, et le renvoyèrent sans rien lui donner.
De nouveau, il leur envoya un autre serviteur ; et celui-là, ils l'assommèrent et l'insultèrent.
Il en envoya encore un autre, et celui-là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d'autres serviteurs : ils frappèrent les uns et tuèrent les autres.
Il lui restait encore quelqu'un : son fils bien-aimé. Il l'envoya vers eux en dernier. Il se disait : 'lls respecteront mon fils.' Mais ces vignerons-là se dirent entre eux : 'Voici l'héritier : allons-y ! tuons-le, et l'héritage va être à nous !' Ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne.
Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et donnera la vigne à d'autres.
N'avez-vous pas lu ce passage de l'Écriture ? La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C'est là l'œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux ! »

Les chefs des Juifs cherchaient à arrêter Jésus, mais ils eurent peur de la foule. (Ils avaient bien compris que c'était pour eux qu'il avait dit cette parabole.) Ils le laissèrent donc et s'en allèrent.

Prière: 

Seigneur, donne-moi un cœur humble. Un cœur humble qui sache se mettre à l’écoute de ce que tu veux me dire. Un cœur humble qui sache entendre les appels à la conversion que tu nous envoies.

Demande: 
La grâce de la conversion.
Points de réflexion: 

1. Ce passage de l’Evangile de Marc se situe peu avant la mort de Jésus. Nous savons que Jésus passa ses derniers jours avant sa Passion à Béthanie, chez ses amis, et que, durant la journée, il se rendait dans la zone du Temple. Aux chefs des prêtres, qui juste avant avaient essayé de le piéger pour le condamner, il donne cette parabole.

2. Dieu avait, depuis des siècles, conclu une alliance avec les descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Mais le peuple choisi se détourna plusieurs fois de son Dieu, pour se tourner vers des idoles. Dieu envoya alors les prophètes, qui, comme les serviteurs de la parabole, furent souvent mal reçus, parfois jusqu’à être mis à mort. Dieu envoya alors son Fils. Mais les chefs des prêtres (en charge de la vigne, c'est-à-dire de la vie religieuse d’Israël) ne le reçurent pas, au contraire ils le mirent à mort. Tel est le drame de ce Dieu qui aime son peuple, et qui fait tout ce qu’il peut pour qu’il se réconcilie avec lui. Et tel est le drame de l’homme, qui se détourne de son Créateur, pour se tourner vers les idoles.

3. Cette parabole, qui s’applique au peuple choisi, aux prophètes, à Jésus, aux chefs des prêtres, s’applique aussi à nous. Dieu veut faire une alliance avec chacun de nous, et même plus qu’une alliance, il veut nous prendre dans sa propre famille. Mais souvent nous nous tournons vers des idoles : l’argent, le plaisir, le pouvoir, l’orgueil prennent la place de Dieu dans notre vie. Mais Dieu nous parle, à travers l’Eglise, sa Parole, les sacrements… Il nous invite à la conversion. Saurons-nous changer notre cœur, et accepter l’amour infini que Dieu nous donne ?

Dialogue: 
Seigneur, change mon cœur de pierre en un cœur de chair. Donne-moi un cœur qui sache recevoir l’amour que tu veux me donner. Un cœur de pierre ne peut ni recevoir de l’amour ni en donner. Un cœur de chair se réjouit et se fortifie de l’amour qu’il reçoit, et il n’a qu’un désir : aimer à son tour.
Résolution: 
Faire un sacrifice pour demander pardon pour mes péchés, et demander la grâce de la conversion.