L'appel des douze Apôtres et leur envoi en mission

mer 10/07/2013
Fête du jour: 
Saint Ulric

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
1
Verset de fin: 
7
Evangile: 

Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d'expulser les esprits mauvais et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, appelé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « N'allez pas chez les païens et n'entrez dans aucune ville des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche. »

Prière: 

Seigneur, fait grandir en moi la conviction intérieure que Jésus Christ, par mon baptême, m’a appelé à le servir et le suivre tel que je suis.

Demande: 
Seigneur, tu as appelé douze hommes pour porter ta Bonne Nouvelle au monde. Tu m’appelles comme eux. Réveille en moi cette conscience de ma mission dans le monde.
Points de réflexion: 

1. Qui sont les disciples que Jésus appelle ? Ce sont des hommes tout à fait ordinaires. Ils ont rencontré Jésus au milieu de leur quotidien, comme Matthieu le publicain assis à son poste de travail, comme Simon, André, Jean et Jacques, qui venaient de la pêche. Les histoires de tous ne sont pas si simples : parmi eux on trouve un membre du mouvement réaccionnaire des Zélotes (Simon le Zélote) ou un Nathanaël, qui méprise la provenance de Jésus avant de le rencontrer. Et également on compte dans le groupe Judas le traître.
Et moi, où suis-je aujourd’hui quand Jésus m’appelle ?

2. Parfois nous n’osons pas imaginer que le Seigneur nous demanderait quoi que ce soit. Nous n’avons pas assez de qualités, nos défauts nous dépassent, comme quand le Seigneur appelle Moïse à guider son peuple vers la liberté (Ex 3-4,10). Moïse dit : « Qui suis-je pour faire sortir d’Egypte les enfants d’Israël ? (…) Ils ne me croiront pas et ils n'écouteront pas ma voix… j'ai la bouche et la langue embarrassées. »
Quels sont mes obstacles à l’appel du Seigneur ?

3. « Dieu n’appelle jamais à une perfection contraire à son état » était la maxime d’un directeur spirituel du XIX siècle (P. Guilloré SJ). Ce qui veut dire que le Seigneur nous aime, non parce que nous sommes parfaits, mais parce que nous sommes à lui. Il nous aime simplement là où nous sommes. Son appel n’est pas un devoir supplémentaire. C’est un appel à l’amour. Il appelle les disciples, aussi différents qu’ils soient, parce qu’il les aime. Il les envoie en mission parce que son amour veut se répandre aux autres. En fin de compte , l’appel et la mission sont simples… ils sont un « oui » au Seigneur à partir de nos faiblesses.

Dialogue: 
Seigneur, pourquoi est-ce que tu m’appelles ? Tu me crois capable de ce que tu me demandes ? Quel est ton appel pour moi aujourd’hui ?
Résolution: 
Faire confiance à l’appel du Seigneur et agir sur les opportunités qui se présentent pour y répondre.

Auteur: