L'onction de Jésus à Béthanie avant la Pâque

lun 25/03/2013
Fête du jour: 
Lundi Saint

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
1
Verset de fin: 
11
Evangile: 

Six jours avant la Pâque,
Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare,
celui qu'il avait ressuscité d'entre les morts.
On donna un repas en l'honneur de Jésus.
Marthe faisait le service,
Lazare était avec Jésus parmi les convives.

Or, Marie avait pris une livre d'un parfum très pur
et de très grande valeur ;
elle versa le parfum sur les pieds de Jésus,
qu'elle essuya avec ses cheveux ;
la maison fut remplie par l'odeur du parfum.
Judas Iscariote, l'un des disciples,
celui qui allait le livrer,
dit alors :
« Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum
pour trois cents pièces d'argent,
que l'on aurait données à des pauvres ? »
Il parla ainsi, non parce qu'il se préoccupait des pauvres,
mais parce que c'était un voleur :
comme il tenait la bourse commune,
il prenait pour lui ce que l'on y mettait.
Jésus lui dit :
« Laisse-la !
Il fallait qu'elle garde ce parfum
pour le jour de mon ensevelissement.
Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous,
mais moi, vous ne m'aurez pas toujours. »

Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là,
et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus,
mais aussi pour voir ce Lazare
qu'il avait ressuscité d'entre les morts.
Les chefs des prêtres décidèrent alors
de faire mourir aussi Lazare,
parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui,
s'en allaient, et croyaient en Jésus.

Prière: 

Seigneur, si la Semaine Sainte peut me sembler aride, je voudrais aussi découvrir qu’elle peut être une source de grandes grâces. Accorde-moi d’y rentrer profondément pour avancer avec Toi.

Demande: 
Croire en la force de la prière.
Points de réflexion: 

1. Entrer dans la Semaine Sainte. La solennité de l’Annonciation, habituellement célébrée le 25 mars, est, cette année, repoussée après la Semaine Sainte et l’Octave de Pâques. En ce Lundi Saint, nous complétons l’entrée dans la Semaine Sainte initiée hier. Mais quel est le rapport entre l’onction à Béthanie et la Semaine Sainte, en quoi le passage d’aujourd’hui nous aide-t-il à bien vivre la Semaine Sainte ?

2. Une vie juste pour Jésus. La Petite Thérèse a repris la scène avec une grande beauté dans son poème « Vivre d’amour ». L’onction à Béthanie permet de comprendre l’utilité des contemplatifs : toute une vie « gaspillée, gâchée, seulement » pour Jésus :

« Vivre d'Amour, c'est imiter Marie,
Baignant de pleurs, de parfums précieux,
Tes pieds divins, qu'elle baise ravie
Les essuyant avec ses longs cheveux...
Puis se levant, elle brise le vase
Ton Doux Visage elle embaume à son tour.
Moi, le parfum dont j'embaume ta Face
C'est mon Amour !...

"Vivre d'Amour, quelle étrange folie !"
Me dit le monde, "Ah cessez de chanter,
"Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
"Utilement, sachez les employer !..."
T'aimer, Jésus , quelle perte féconde !...
Tous mes parfums sont à toi sans retour,
Je veux chanter en sortant de ce monde :
"Je meurs d'Amour !" »

3. Du temps juste pour Jésus. Ce qui nous touche ici, c’est le geste gratuit et inutile de Marie de Béthanie. Le parfum est authentiquement gaspillé pour Jésus. Le geste de Marie de Béthanie, le poème de la Petite Thérèse, les contemplatifs, autant de cas privilégiés; mais qui nous sont donnés comme des signes pour que, nous aussi, nous apprenions à prendre du temps gratuitement pour Jésus. Benoît XVI aimait dire : « Celui qui prie ne perd pas son temps ». Remplissons les temps de jeûne, que nous pourrons vivre cette Semaine, par des temps de prière, des temps gratuits pour le Christ, où nous ne faisions rien d’autre que d’être avec lui.

Dialogue: 
O Jésus, Toi Tu as passé du temps sur terre juste pour moi, mais Tu sais combien il m’est difficile de tout laisser pour être avec Toi seul. Merci de ce temps que j’ai pu vivre avec Toi maintenant, continue à faire grandir en moi le goût de la prière.
Résolution: 
Prier pour les vocations à la vie contemplative.