La véritable mission de Jésus

sam 16/07/2016
Fête du jour: 
Notre-Dame du Mont-Carmel

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
14
Verset de fin: 
21
Evangile: 

Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire périr. Jésus, l’ayant appris, se retira de là ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous.
Mais il leur défendit vivement de parler de lui.
Ainsi devait s’accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement.
Les nations mettront en son nom leur espérance.

Prière: 

Seigneur, aide-moi à t’ouvrir mon cœur. Je veux te faire rentrer dans ma vie, je veux écouter ta parole. Viens parler à mon cœur.

Demande: 
Savoir laisser rentrer Jésus au plus profond de mon cœur.
Points de réflexion: 

1. Ce passage de l’Évangile de Matthieu nous montre Jésus qui doit s’éloigner de l’endroit où il se trouvait, à cause des pharisiens qui cherchent à le tuer. Cependant de nombreuses personnes le suivent, dont beaucoup de malades, que Jésus guérit tous. Jésus, d’une manière énergique (« il leur défendit vivement »), leur demande aussi de ne pas proclamer partout les miracles qu’il accomplit. Matthieu cite alors quatre versets du livre d’Isaïe (Is 42, 1-4). Ces versets sont une partie de ce que l’on appelle les « chants du serviteur souffrant », qui présentent un homme rejeté et persécuté, et qui pourtant devient cause de salut pour le peuple.

2. Les recherches historiques ont montré qu’au temps de Jésus il y avait parmi le peuple juif en Palestine une forte attente messianique, notamment à cause de l’occupation romaine, qui était de moins en moins acceptée. Cette aspiration messianique avait cependant une forte connotation politique. C’est sans doute l’une des raisons pour laquelle Jésus ne voulait pas que l’on fasse trop de publicité autour de ses miracles. Il ne voulait pas que l’on fasse de lui ce messie politique, sur lequel on comptait pour la libération de l’oppression romaine. La mission de Jésus va en effet bien au-delà, dans l’espace et dans le temps, mais aussi dans le changement qu’il apporte pour l’homme.

3. La citation d’Isaïe nous permet de mieux comprendre cette mission de Jésus. Il vient bien annoncer la vérité et le salut au monde entier (« Les nations mettront en son nom leur espérance »), mais cela ne passe pas par une grande et impressionnante démonstration de force. C’est au cœur de l’homme que Jésus s’adresse, et entrer dans le cœur de quelqu’un pour véritablement le changer se fait petit à petit, en silence (« Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques »). Et pourtant le fruit est une conversion en profondeur, car c’est une conversion de ce qu’il y a de plus intime à l’intérieur de l’homme.

Dialogue: 
Seigneur, moi aussi j’ai parfois envie de voir des choses extraordinaires, je désire parfois des changements rapides et radicaux de tout ce qui ne fonctionne pas correctement dans la société. Aide-moi à comprendre que le changement le plus important est celui qui commence dans le cœur de l’homme. Donne-moi un cœur comme le tien, Jésus !
Résolution: 
Essayer de faire plus attention dans ma vie quotidienne à Jésus, qui veut me parler dans le silence de mon cœur.