Les noces de Cana

dim 20/01/2013
Fête du jour: 
2ème dimanche du Temps Ordinaire

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
1
Verset de fin: 
11
Evangile: 

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples.

Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. »
Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'il vous dira. »
Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres.
Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Le maître du repas goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l'eau.
Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. »

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C'était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Prière: 

Jésus, Tu nous montres encore une fois ta générosité lors des noces de Cana. Aide-moi à mieux Te connaître et à comprendre à quel point Tu T’occupes de moi et es vraiment présent dans ma vie de tous les jours.

Demande: 
Seigneur aide-moi à grandir dans ma confiance en Toi et dans ma générosité envers les autres.
Points de réflexion: 

1. L’évangile d’aujourd’hui nous montre bien l’humanité du Christ. Imaginons Jésus, au tout début de son ministère apostolique qui, avec ses disciples, accompagne sa mère au mariage d’un cousin ou d’un ami de la famille. Les mauvaises langues disent d’ailleurs que c’est l’arrivée de tant d’invités non attendus, qui aurait été la cause du manque de vin.

2. Jésus, à la demande de sa mère vient au secours des jeunes mariés, changeant l’eau en vin. Comment ne pas penser aux deux passages de la multiplication des pains et à celui de la pêche miraculeuse, où le Seigneur fera quelque chose de similaire. A chaque fois, notre Seigneur sera très généreux. Des centaines de litres à Cana, 12 et 7 paniers de restes pour les multiplications des pains, tant de poissons, que le bateau s’enfonce presque sur le lac. Clairement, notre Seigneur donne sans compter. Sur la croix il se donnera tout entier, et juste avant de mourir il nous laissera en héritage la seule chose qu’il lui reste, sa propre mère.

3. Pour cela n’ayons pas peur de faire confiance au Seigneur lorsque nous nous trouvons dans des situations compliquées. Il est réellement notre bon pasteur, qui veille sur nous et nous apporte son aide avec grande générosité, lorsqu’elle est nécessaire et opportune. Le Seigneur est notre berger, rien ne peut nous manquer.

Dialogue: 
Seigneur, je sais que Tu es présent, à mes côtés, dans les moments difficiles. Aide-moi à savoir avoir confiance en Ta générosité.
Résolution: 
Prendre un instant, durant la journée d’aujourd’hui, pour voir où en sont ma confiance et ma générosité envers les membres de ma famille, mes amis et mes collègues. N.B : N’ayons pas peur de prendre un petit instant pour réfléchir. Ça peut vraiment être n’importe quand, dans le bus ou le métro, bloqué à un feu rouge ou dans des embouteillages. Même pendant la préparation d’un repas ou en se brossant les dents. Bref, avec un petit effort l’on peut toujours trouver un petit moment pendant la journée pour s’unir à notre Seigneur.