Mettons-nous à la suite du Christ !

mer 25/05/2016
Fête du jour: 
Saint Bède le Vénérable, prêtre et docteur de l'Église ; saint Grégoire VII, pape

Chapitre d'Evangile:

Verset de début: 
32
Verset de fin: 
45
Evangile: 

Les disciples étaient en route pour monter à Jérusalem ; Jésus marchait devant eux ; ils étaient saisis de frayeur, et ceux qui suivaient étaient aussi dans la crainte. Prenant de nouveau les Douze auprès de lui, il se mit à leur dire ce qui allait lui arriver : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort, ils le livreront aux nations païennes, qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le flagelleront et le tueront, et trois jours après, il ressuscitera. »
Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. »
Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »
Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé.
Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. »
Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean.
Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Prière: 

Seigneur, envoie-moi ton esprit pour que je me nourrisse de cette parole que tu me donnes aujourd’hui.

Demande: 
Jésus, donne-moi de fixer mon regard sur toi dans les combats que j’ai à vivre car qui te regarde trouve en toi la force, la paix et la joie de vivre ce qu’il a à vivre.
Points de réflexion: 

1. Mettons-nous à la suite du Christ qui monte vers Jérusalem suivi de ses disciples. Jésus marche devant comme le berger : « Que le Seigneur, Dieu des esprits qui animent tout être de chair, établisse à la tête de la communauté un homme qui parte en campagne et revienne à leur tête, qui les fasse sortir et rentrer. Ainsi la communauté du Seigneur ne sera pas comme du petit bétail sans berger » (Nb 27, 16-17). Nous marchons à sa suite « saisis de frayeur (…) et dans la crainte » comme le décrit saint Marc. Est-ce dû aux paroles que le Christ vient de prononcer sur la difficulté pour un riche d’entrer dans le royaume de Dieu ? Est-ce dû au danger que Jésus affronte à aller à Jérusalem ? Saint Marc ne l’explique pas. Cependant il nous rapporte les préoccupations des apôtres à travers la demande des deux frères Jacques et Jean. « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire ».
Et moi dans quel esprit je marche à la suite de Jésus ? Avec quels sentiments ? Ai-je peur de suivre le Christ et de ce que cela implique ? Quelles sont mes attentes ?

2. C’est dangereux de suivre le Christ ! Ses disciples ne le comprennent pas encore très bien. Il pense et prévoit l’avenir selon leurs schémas humains. Jésus est conscient du fossé qui sépare ses pensées des leurs. Il les prépare déjà en leur expliquant ce que cela veut dire d’être grand. Il annonce l’esprit avec lequel il va vivre sa Passion. Tout ce qui va suivre n’a de sens que dans cette logique du service, du don de soi. Jésus vient pour nous servir, pour se donner. Les disciples le découvrent en se mettant à sa suite. Ils vont le vivre intensément quand ils verront Jésus se mettre à genoux devant eux et leur laver les pieds. Nous ne savons pas ce que c’est que servir si nous ne mettons pas nos pas dans ceux du Christ, si nous ne le contemplons pas nous laver les pieds, s’offrir sur la croix, se donner à nous dans l’Eucharistie. Ai-je pris la décision de suivre Jésus et que ma vie soit une vie de service pour les autres ? Mettons nos pas derrière Jésus qui, comme il l’a prédit à Jean et à Jacques, nous fera boire à sa coupe, nous apprendra à servir, nous amènera à donner toute notre vie comme il l’a fait. Alors nous serons vraiment grands, alors nous siègerons à sa droite et à sa gauche car il nous aura configurés à lui, lui qui est assis à la droite du Père.

Dialogue: 
Seigneur, je te remercie car tu te donnes à moi et tu m’entraînes à ta suite dans le don de moi-même. Donne-moi de me nourrir de cette parole : « Le Fils de l’homme est venu pour servir ». Enlève toutes mes peurs et aide-moi à surmonter les obstacles qui m’empêchent de te suivre pleinement et qui m’empêchent d’aimer comme tu aimes.
Résolution: 
Vivre cette journée avec le désir de servir mes proches, ceux que je côtoie au travail, ceux que je rencontrerai aujourd’hui.